Prophil sera présent au salon Produrable 2022 « des biens communs au bien commun : l’heure des choix »

« Les constats sont faits, les solutions existent, que manque- t-il pour accélérer la transition bas carbone, réduire nos impacts, régénérer le vivant, préserver l’humanité et faire un choix de société ? Choisir, c’est arbitrer, choisir c’est innover, choisir c’est prendre des risques, oser les ruptures et choisir c’est renoncer. »

Prophil s’associe à Produrable, le plus grand rendez-vous européen des acteurs et des solutions en faveur de l’économie durable.

Crédit photo : Produrable

Conférence d’ouverture « des biens communs au bien commun : nous sommes à l’heure des choix »

Geneviève Ferone Creuzet, associée et directrice de Prophil participera à la conférence d’ouverture « des biens communs au bien commun : nous sommes à l’heure des choix », avec Marie Dancer, cheffe adjointe du service économie de La Croix, Charles Kloboukoff, président dondateur Compagnie Léa Nature, Laurence Mehaignerie, co-fondatrice et associé de Citizen Capital et françoise Gaill, directrice de recherche émérite au CNRS.

13/09/2022 | 09h00 – 10h15 | Salle Maillot au palais des Congrès de Paris.

En s’inspirant de la « théorie du Donut », nous exposerons notre vision d’un monde sûr, juste et prospère, qui sauvegarde les biens communs et garantisse le bien commun. Une nouvelle boussole économique, qui réoriente nos entreprises pour rendre leurs activités pleinement soutenables sur les plans environnemental (respect des limites planétaires) , social (respect des fondamentaux sociaux) et économique (prospérité). Nous sommes à l’heure des choix !

Ces entreprises s’engagent sur la voie de la post-croissance avec pour ambition de rendre leurs activités pleinement soutenables sur les plans environnementaux (respect des limites planétaires), sociaux (respect des fondamentaux sociaux) et économiques (prospérité). Elles optimisent la production pour marier croissance et limitation de leur empreinte écologique. Elles se fixent des limites en renonçant à leurs activités néfastes et revaloriser leurs activités bénéfiques.

Table ronde « L’entreprise à l’heure des renoncements »

Virginie Seghers, présidente et associée de Prophil, participera à la table ronde « L’entreprise à l’heure des renoncements » avec Fabrice Bonnifet, directeur développement durable & qualité, sécurité, environnement du groupe Bouygues, Adrienne Horel-Pagès, directrice de l’engagement citoyen de la Banque Postale, Béatrice Héraud, journaliste et Yann Rolland, président de Superbloom.

13/09/2022 | 11h45 – 12h45 | Espace Agora au palais des Congrès de Paris.

Aux côtés des pionniers comme Patagonia ou Lush, de plus en plus de sociétés comme Camif ou Lamazuna choisissent délibérément de se priver d’une partie de leur chiffre d’affaires pour des raisons environnementales. Encore exceptionnels, ces parcours d’entreprises ont vocation à se multiplier, avancent des experts.

Virginie Seghers exposera l’approche novatrice de la fondation actionnaire. Ce modèle inspiré d’Europe du Nord émerge peu à peu en France. Les fondateurs de l’entreprise font le choix de se déposséder d’une partie, souvent significative, de leur capital et de la donner, en général de manière irrévocable, à une fondation. Cette dépossession s’exerce dans le cadre du droit des successions. La fondation, qui n’appartient à personne et ne peut donc être rachetée, protège l’entreprise et exerce alors une mission philanthropique, financée surtout par les dividendes, et un rôle d’actionnaire. Nous avons par exemple accompagné Archimbaud, le CETIH ou encore Bureau Vallée.

Masterclass « Marketing & Post-croissance : comment transformer les pratiques métiers ? »

Geneviève Ferone Creuzet, associée et directrice de Prophil, Clara Houzelot, responsable du pôle recherche et Timothé Miot, chargé de recherche de Prophil animeront la masterclass « Marketing & Post-croissance : comment transformer les pratiques métiers ? » en partenariat avec Think-Out et L’Oiseau Vert

12/09/2022 | 14h00 – 18h00 | Bpifrance, 6/8 boulevard Haussmann, Paris 9ème

Publicité de masse, capture de l’attention, rétention du consommateur, exploitation des biais cognitifs… À quoi les métiers du marketing doivent-ils renoncer pour se réinventer, et se mettre au service d’une logique de post-croissance ? Quelles pratiques marketing pour accompagner la redirection des modèles économiques ?

L’objectif ? Rediriger les pratiques métier dans le respect des limites planétaires et des besoins sociaux fondamentaux.

Crédit vidéo : Produrable

Découvrez tout le programme.

Partager l'article :