Prophil / CJD : 1er sondage sur les entreprises à mission, quels résultats ?

L’agence de conseil Prophil a conduit le 15 décembre dernier un sondage portant sur la notion d’entreprise à mission auprès de 700 membres du centre des jeunes dirigeants (CJD). Zoom sur les résultats de cette enquête, toute première du genre.

Publié sur :

80 % des jeunes dirigeants se reconnaissent dans la notion d’entreprise à mission

Parmi les membres du centre des jeunes dirigeants (CJD), des entrepreneurs et cadres dirigeants convaincus du bien-fondé d’une économie au service de l’humain pour la compétitivité des entreprises françaises, les idées d’entreprise et de mission sont clairement liées :  80 % se reconnaissent dans la notion d’entreprise à mission. Ils sont 79 % à donner un sens social/sociétal à leur mission et 35 % à considérer avoir une mission d’ordre environnemental. Pour 22 %, cette mission est de caractère technologique. Une écrasante majorité des personnes interrogées (82 %) juge que le concept d’entreprise à mission va plus loin que la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises).

 

Un débat pour aller vers la reconnaissance juridique des entreprises à mission

Cependant, les jeunes dirigeants peinent encore à officialiser leur mission. Ainsi, ils sont moins d’un tiers à avoir clairement formalisé une mission élargie à des sujets sociétaux pour leur entreprise (sur leur site internet, dans une charte interne ou dans leur statut, notamment). Par ailleurs, ils sont 67 % à ne pas avoir identifié les référentiels adéquats pour suivre leur mission. Pour finir, le questionnaire de Prophil souligne la nécessité pour le gouvernement d’imaginer un statut juridique dédié à l’entreprise à mission. Quelque 78 % des sondés pensent en effet qu’un débat sur cette question devrait être ouvert, en vue de valoriser les entreprises engagées, de protéger les projets des entrepreneurs, ou encore de faciliter la transmission de ces entreprises.
C’est d’ailleurs l’une des préoccupations actuelles du gouvernement qui projette d’alimenter le Projet de loi du Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) pour le printemps 2018.

Start typing and press Enter to search